Lille Friche de l'ex Gare St Sauveur

Solidarité avec les jeunes des « Olieux »

Brève
26/10/2017

Mardi 24 octobre, sous les ordres de la préfecture, suite à une plainte de la Mairie de Lille, la police a expulsé près de 150 jeunes migrants qui vivaient sur la friche de l'ex-gare St Sauveur. Ils y vivaient dans des conditions précaires, après avoir été chassés de plusieurs endroits.

Comme la loi exige que des mineurs ne peuvent ni être expulsés, ni se retrouver à dormir dans la rue, la Préfecture, hypocritement a proposé un hébergement dans des formules 1 pour 3 jours. Elle a expliqué qu'ils devaient ensuite appeler le Samu social, alors que tout le monde sait qu'il est saturé !

Ces jeunes migrants tiennent à rester ensemble, aussi longtemps qu'aucune solution réelle n'est pas trouvée. Depuis des mois, ils vivent et se mobilisent collectivement.

Mais de solutions, ni la mairie, ni la préfecture, ni le gouvernement ne tiennent à en avoir. La seule chose qu'envisagent ces représentants des puissants est au fond de participer à la chasse aux pauvres. Que nous soyons jeunes migrants originaires d'Afrique, chômeurs en fin de droit, retraités avec une pension misérable ou travailleurs traités de « fainéants », ceux qui nous dirigent nous méprisent et s'en prennent au peu qu'on a. C'est uni que nous devrons nous défendre : solidarité avec les jeunes des « Olieux ».