Déraillement d’un TGV d’essai à Eckwersheim

La SNCF responsable

Brève
09/11/2017

source wikipedia

Un dernier rapport d’experts judiciaires accable la SNCF et sa filiale Systra dans le déraillement de la rame d’essai du TGV. Cet accident avait fait 11 morts et 42 blessés parmi les 53 personnes présentes à bord, le 14 novembre 2015 à Eckwersheim, près de Strasbourg.

Le rapport confirme l’écrasante responsabilité de la direction de la SNCF dans ce drame : la SNCF ainsi que sa filiale Systra avaient en effet demandé à l’équipage de procéder à des essais en survitesse, 10 % au-dessus de la vitesse de conception de la ligne, et non à la vitesse de commercialisation, comme elle a essayé de le faire croire. L’ordre de rouler à 265 km/h dans la courbe mortelle, alors que les limites techniques étaient de 176 km/h, est bien venu d’en haut. De plus, le rapport établit que les cheminots à bord, dont le conducteur, n’étaient pas informés du niveau de survitesse, pas plus qu’ils n’étaient au courant qu’on leur demandait de franchir les limites techniques supportées par la voie.

La sécurité est sacrifiée au nom des économies et du profit, et cela peut finir par tuer.