Egletons (Corrèze)

Macron au naturel

Brève
05/10/2017

Mercredi 4, des salariés de GM&S avaient fait le déplacement jusqu'à Egletons pour demander des comptes à Macron quant à l'avenir de tous ceux d'entre eux qui ne seront pas repris à la Souterraine.

Pour seule réponse, Macron a fait donner les gendarmes avant de déclarer : « Certains, au lieu de faire le bordel, feraient mieux de chercher du boulot. »

Macron affiche une nouvelle fois son mépris pour les travailleurs... jusqu'à ce qu'une riposte ouvrière puissante vienne lui faire ravaler sa morgue de petit marquis patronal !