Trump menace le droit à l’IVG

Brève
04/10/2017

Manifestation pour le droit à l'avortement en 2016 aux USA

Les Républicains, majoritaires au Congrès américain, viennent de proposer une loi qui permettrait - si elle était adoptée - de condamner jusqu'à cinq ans de prison des médecins qui pratiqueraient certains avortements. Depuis cet été, dans l'Arkansas, les femmes doivent obtenir l'accord du père biologique pour interrompre une grossesse. Et dès son entrée en fonction, Trump a fait couper les aides publiques aux cliniques pratiquant des IVG.

Les femmes ont dû se battre pour obtenir le droit de disposer librement de leur corps. Aux États-Unis comme ailleurs, cette liberté est sans cesse remise en cause. Ce combat reste à l'ordre du jour.